“Qui a inventé ?” - L‘appareil photo
© Jérôme Anfré

“Qui a inventé ?” L’appareil photo

Sais-tu comment on faisait pour prendre des photos quand les téléphones portables n’existaient pas ? Julien t’emmène au tout début du 19e siècle pour te le raconter et te faire découvrir l’invention de Joseph Nicéphore Niépce

C’est quoi, une chambre noire ?

L’invention de la photographie remonte au tout début du 19e siècle, il y a 200 ans environ. À cette époque, on tente d’améliorer ce qu’on appelle la “chambre noire”. C’est un instrument d’optique qui utilise un principe naturel : la trajectoire de la lumière. Julien t’explique comment cela fonctionne.

La chambre noire, c’est une boîte dans laquelle on a percé un petit trou pour laisser entrer la lumière. Lorsque la lumière du soleil éclaire les objets, elle rebondit dessus. Le petit trou de la chambre noire capture ces rayons lumineux qui proviennent des objets et une image apparaît au fond de la boîte. Elle est plus petite et inversée : le haut en bas, la gauche à droite et inversement.

Ce système était utilisé par les artistes, pour projeter sur une feuille l’image qu’ils souhaitaient peindre : ils n’avaient plus qu’à dessiner par-dessus.

Les recherches de Nicéphore Niépce pour capturer la lumière

Projeter un paysage, une vue, au fond d’une chambre noire, c’est bien. Mais Joseph Nicéphore Niépce, un ingénieur passionné d’optique et de chimie, va essayer de fixer cette image. Il veut “capturer la vue” et réussir à imprimer les rayons lumineux.

Pendant des années, Niépce effectue d’innombrables essais. Il commence par utiliser des sels d’argent, un produit naturel qui a la particularité de noircir à la lumière. Lors d’une expérience, il enduit une feuille de papier avec des sels d’argent et la place au fond de la chambre noire. Il pose ensuite la boîte sur le rebord de sa fenêtre, le petit trou face au paysage, et attend…

Le premier négatif de l’Histoire

Hourra ! En 1816, Niépce parvient, en quelque sorte, à “imprimer” la lumière. Il obtient une reproduction sur papier de la vue depuis la fenêtre de sa chambre : une vue en noir et blanc, presque identique, sauf que le ciel est noir, et le toit d’ardoise est blanc.

Les zones blanches d’un paysage renvoient en effet beaucoup de lumière, et cette lumière fait noircir le sel d’argent. Au contraire, les zones sombres d’un paysage renvoient peu de lumière, donc elles ont peu d’effet sur le sel d’argent, qui reste clair. Niepce a obtenu une image inversée de son paysage !  C’est le premier négatif de l’Histoire.

Comment fixer les images ?

Le véritable souci, c’est qu’en sortant la feuille de la chambre noire, les sels d’argent continuent de réagir à la lumière. Au bout de quelques heures, la feuille est totalement noircie.

Pendant une vingtaine d’années, Niépce teste différents supports pour parvenir à fixer les images définitivement : des plaques de pierre à la place de la feuille, puis des plaques en métal… Il découvre aussi d’autres produits qui réagissent à la lumière.

Niépce arrive enfin à obtenir une vue bien figée, mais pour y parvenir, il faut exposer la plaque à la lumière pendant des heures, parfois toute une journée. C’est bien trop long ! Et puis l’image n’est pas très nette.

Pour réduire le temps de pause, et améliorer la netteté de l’image, Niépce fait appel à un certain Louis Daguerre, un décorateur de théâtre qui travaille sur la chambre noire. Ensemble, ils vont améliorer l’invention de Niépce. Ils parviennent à obtenir des images sans négatif et avec des temps de prise de vue beaucoup plus courts.

Le daguerréotype, premier appareil photographique

Niépce meurt en 1833 et c’est Louis Daguerre qui, en 1839, présente devant l’Académie des Sciences le premier appareil photographique qu’il appelle… le daguerréotype.

Après la mort de Niépce, Daguerre a poursuivi ses recherches et s’est couvert de gloire. Il a fallu des décennies avant que Joseph Nicéphore Niépce soit reconnu comme le véritable inventeur de la photographie.

À lire dans Images Doc n°403 de juillet : ”La vie dans la savane”

Ce mois-ci, Images Doc t’emmène en voyage dans la savane africaine, au royaume des lions, des zèbres et des éléphants. Mais des enfants comme toi, vivent aussi dans des villages dispersés entre plaines de hautes herbes et baobabs. Avec notre reportage en Côte d’Ivoire, viens rencontrer Épiphanie, une fillette de 12 ans qui traverse la savane tous les matins pour aller à l’école…

Sommaire du magazine Images Doc n°403, juillet 2022 - La vie dans la savane
Images Doc n° 403 de juillet 2022 en vente en kiosque dès le 22 juin.

Comment écouter tous les épisodes du podcast “Qui a inventé ?”

“Qui a inventé ?”, c’est un podcast qui raconte les petites et les grandes histoires des inventions. Tu peux l’écouter sur ton blog Images Doc, dans Bayam et sur toutes les plateformes d’écoute. Bonne écoute aux petits et aux grands !

Abonnez votre enfant à Images Doc

Laisser un commentaire

Ce site est un espace protégé pour les mineurs. Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel Images Doc appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin de publier ton ou tes commentaires sur le site. La rédaction d’Images Doc va d’abord lire ton commentaire puis le publier sur le site blog.imagesdoc.com. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, tes informations peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse suivante : Gérer mes droits/Bayard Jeunesse. Pour plus d’informations, tu peux consulter les dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com.