“Qui a inventé ?” - L'arrosoir ?
© Jérôme Anfré

“Qui a inventé ?” l’arrosoir

Les jardiniers auraient bien du mal à se passer de lui ! Appelé chantepleure au Moyen Âge – tu vas découvrir pourquoi – l’arrosoir est indispensable pour verser de fines gouttes d’eau sur les plantes quand la pluie se fait attendre. Julien te raconte tout sur son invention…

 

Arroser, c’est vieux comme l’agriculture !

Il y a environ 10 000 ans, lorsque l’être humain s’est mis à faire pousser des céréales et des légumes, il a dû trouver le moyen d’arroser ses plantations quand il ne pleuvait pas assez. Pour transporter l’eau du puits ou de la rivière, les premiers agriculteurs se servaient de peaux de chèvre ou de gourdes en cuir. Ils les remplissaient et allaient verser leur contenu sur les plantes. On fait encore aujourd’hui la même chose avec un seau… ou un arrosoir !

La particularité de l’arrosoir, tu l’as sans doute remarqué, c’est sa partie percée de petits trous, qui s’emboîte dans le goulot ou le bec verseur. Grâce à cet embout, qu’on appelle ”la pomme” de l’arrosoir, on peut verser de fines gouttes. C’est bien mieux pour certaines graines qui ne poussent pas si on leur donne trop d’eau d’un seul coup.

La chantepleure, l’ancêtre de l’arrosoir

Avant l’arrosoir que tu connais, il y a eu, au Moyen Âge, la chantepleure. Ce récipient au joli nom était fabriqué en terre cuite. Il faut imaginer un vase en forme de poire : un réservoir arrondi prolongé vers le haut par un long cou très fin et un fond, percé de petits trous (regarde l’image en haut de cet article).

Tu te demandes comment ça fonctionne ? On plonge le pot en terre cuite dans un puits (ou un bassin), il se remplit d’eau en faisant des petites bulles… on dit qu’il chante. On bouche ensuite son ouverture avec le pouce, ce qui permet de garder l’eau dans le réservoir. Pour arroser, on retire le pouce, l’eau s’écoule par les petits trous du fond : on dit qu’il pleure. D’où le nom de cet objet : la chantepleure. Cela commence à ressembler à un arrosoir…

De l’”arousour”… à l’arrosoir

Le mot ”arousour” apparaît au Moyen Âge. Au fil du temps, il s’est transformé, pour donner “arrosoir” vers 1750. Cela correspond à l’époque où l’arrosoir prend la forme que l’on connait aujourd’hui : un réservoir surmonté d’un arceau pour pouvoir le transporter facilement ; un goulot, ou bec verseur et, enfin, la fameuse pomme d’arrosoir percée de petits trous, qui s’emboîte dans le goulot.

En fonction du nombre et de la taille des trous, on arrose plus ou moins. C’est tout simple, mais très ingénieux : ça permet d’adapter l’outil aux plantes. Eh oui, certains végétaux ont besoin d’être beaucoup arrosés, d’autres moins. On a fabriqué des arrosoirs de taille et de forme différentes : les premiers étaient en cuivre, puis en zinc. Aujourd’hui on les fabrique souvent en plastique, c’est moins lourd à transporter.

Le sais-tu ? Au cours de l’Histoire, l’arrosoir n’a pas servi que dans les potagers. Au 19e siècle, par exemple, on l’utilisait pour verser de l’eau parfumée sur le sol des maisons : ça permettait de laver le carrelage et de parfumer la pièce !  

Comment écouter tous les épisodes du podcast “Qui a inventé ?”

“Qui a inventé ?”, c’est un podcast qui raconte les petites et les grandes histoires des inventions. Tu peux l’écouter sur ton blog Images Doc, dans Bayam et sur toutes les plateformes d’écoute. Bonne écoute aux petits et aux grands !

”La science à la ferme”, à lire dans le numéro d’Images Doc n° 399, de mars 2022

Sommaire du magazine Images Doc n°399, mars 2022 - Spécial Salon de l'agriculture - La science à la ferme
Depuis plus de cent ans, les scientifiques cherchent comment faire pousser les plantes plus vite, comment les faire grossir, ou comment faire produire plus de lait aux vaches. Ils inventent des machines plus rapides, plus puissantes. Alors, les métiers de la ferme ont bien changé. Images Doc te raconte…
Images Doc n° 399 de mars 2022 en vente en kiosque dès le 18 février.

Abonnez votre enfant à Images Doc

1 réflexion sur « “Qui a inventé ?” l’arrosoir »

  1. Irène dit :

    Tous ces  »Qui a inventé? » sont très intéressants et surtout, c’est bien
    expliqué!

Laisser un commentaire

Ce site est un espace protégé pour les mineurs. Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel Images Doc appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin de publier ton ou tes commentaires sur le site. La rédaction d’Images Doc va d’abord lire ton commentaire puis le publier sur le site blog.imagesdoc.com. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, tes informations peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse suivante : Gérer mes droits/Bayard Jeunesse. Pour plus d’informations, tu peux consulter les dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com.